Vous pouvez commencer la balade virtuelle à l'endroit de votre choix en sélectionnant un lieu-clé dans la liste ci-dessous.
Casino Municipale (1)
Certains crient au génie, d'autres le trouvent horriblement laid. Le casino est une œuvre de l'architecte tessinois Mario Botta qui ne laisse en tout cas pas indifférent. Mario Botta a également conçu la Cathédrale de la Résurrection d'Evry en France, le San Francisco Museum of Modern Art aux Etats-Unis, le Musée d'Art contemporain Watari au Japon et bien d'autres bâtiments en Suisse et aux quatre coins du monde.
Casino Municipale (2)
Construit en 2007 pour remplacer le vieux casino de 1917, ce bâtiment monstrueux était illuminé la nuit et visible depuis Lugano. Ce n’est plus le cas: il a été mis en faillite en 2018 avec à la clé un désastre financier pour la ville car il en était le principal employeur. Il rouvrira peut-être en 2022...
Chiesa Parrocchiale (1)
Notre balade virtuelle va finir par un petit tour dans cette église moderne au clocher impressionnant.
Chiesa Parrocchiale (2)
L'église paroissiale de Campione d'Italia a été construite dans les années 1960. Son architecture est audacieuse, avec une nef baignée de lumière. Même si vous n'aimez pas les églises modernes, cela vaut la peine d'aller la voir et d'y entrer!
Chiesa Parrocchiale (3)
En voyant de l'extérieur l'architecture de l'église de Campione d'Italia, on sait bien sûr d'avance que l'intérieur ne ressemblera pas à une église catholique traditionnelle sombre et surchargée. Ce qui n'empêche pas d'être surpris par son ambiance très lumineuse et sa décoration audacieuse!
Embarcadère
Campione est desservie par les bateaux de la Société de navigation du lac de Lugano. On peut également s'y rendre par une unique route, au départ de Bissone (en face de Melide), ou à pied par la montagne.
Galleria Civica (1)
Cette galerie consacrée à des expositions d'art était autrefois l'église de San Zenone, dont la première mention remonte à l'an 756. Elle a été reconstruite au XIVe siècle et transformée en style baroque au XVIIIe siècle.
Galleria Civica (2)
En 1967, l'église de San Zenone est devenue propriété de la commune, qui a effectué des travaux de restauration durant lesquels des vestiges du passé sont apparus. On peut désormais les admirer grâce à un plancher en acier et en verre. Devenue «Galleria Civica», elle est depuis les années 1990 ouverte au public, offrant une exposition permanente, des conférences, des concerts et divers événements culturels.
Hôtel de Ville
En dialecte lombard de Côme, la ville s'appelle Campiùn. Contrairement aux apparences, son nom ne veut pas dire «champion» mais est probablement une déformation de Campilionum, nom d'un château de l'Empire romain tardif. L'ajout «d'Italia» remonte à 1933, lorsque le «podestà» (gouvernement municipal fasciste) obtint de Mussolini l'autorisation de modifier le nom de la ville.
Petite place avec oliviers
Campione est minuscule: entre la frontière suisse au sud et ce bout de pelouse planté d'oliviers, il n'y a qu'un peu plus de 1km. Plus au nord, il n'y a qu'une plage et un petit port à quelques centaines de mètres et le reste de la côte est inaccessible.
Piazza Roma (1)
Le vieux bâtiment que vous voyez ici est un des plus anciens de la ville. C'est l'Oratoire de Saint-Pierre (Oratorio di San Pietro), tout ce qui reste d'une église de style Roman lombard remontant au VIIIe siècle. Nous ne sommes pas allés le voir de près, notre attention a été attirée par le passage voûté qui s'ouvre ici à droite.
Piazza Roma (2)
Lors de nos prises de vue de septembre 2021, Campione d'Italia ressemblait un peu à une ville fantôme. La pandémie depuis 2020 et la fermeture du casino depuis 2018 ont vidé la ville de ses visiteurs. Dommage, parce que la cité ne manque pas de charme.
Piazza Roma (3)
Avec ses bancs ombragés et ses terrasses de café, le bord du lac de Campione a des airs de Lugano, même si les prix pratiqués sont bien plus bas. Il faut dire que l'enclave italienne, où la devise en cours est le franc suisse, est exonérée de la TVA européenne...
Promenade du bord du lac (1)
Dommage que le bord du lac, au lieu de proposer un grand espace vert propice à une atmosphère de dolce vita, n'est occupé que par un immense parking et deux pontons pour accueillir les yachts!
Promenade du bord du lac (2)
Nous arrivons au bout de notre balade virtuelle, qui ne vous a montré que quelques aspects de Campione d'Italia. Nous y retournerons peut-être un jour pour y capturer davantage de panoramas!
Promenade du bord du lac (3)
Au loin nous apercevons Lugano, qui se trouve à moins de 4km à vol d'oiseau et à 12km par la route la plus courte. Même si la frontière est à 500m à vol d'oiseau, la ville italienne la plus proche, Lanzo d'Itelvi, est à 14km de route!
Via Airaghi Tomaso (1)
Plutôt que de continuer tout droit, nous allons prendre cette ruelle sur la gauche pour aller découvrir deux points de vue sur le lac.
Via Airaghi Tomaso (2)
A l'autre bout de la Via Isidoro Bianchi, la Via Airaghi Tomaso relie le quai étroit qui court le long du bord du lac à la Viale Marco da Campione, la rue principale qui passe devant l'église et continue jusqu'à la frontière suisse.
Via Airaghi Tomaso (3)
Cette ruelle permet de rejoindre le quai très étroit où sont amarrées les barques des pêcheurs. Elle offre ainsi un beau point de vue sur le Ceresio (le lac de Lugano) et le Monte San Salvatore qui se dresse sur l'autre rive.
Via Isidoro Bianchi
Nous espérions découvrir une ruelle pittoresque mais la Via Isidoro Bianchi n'offre aucun intérêt... sauf que juste au milieu, un passage sombre s'ouvre sur le bleu profond du lac.
Viale Marco da Campione
Les rues de Campione d'Italia sont si étroites qu'elles sont à sens unique. En arrivant de Suisse par l'unique route d'accès, vous suivez le Corso Italia, un peu plus haut, et en repartant vous suivez cette rue-ci.
Vicolo Arrigo di Campione
Nous avons capturé ces panoramas un jour de septembre où le ciel relativement couvert donnait des couleurs presque phosphorescentes au lac.
www.pictorialguides.com
Les Guides Visuels

© fusions.ch 1988-2022
Tous droits réservés pour tous pays